Évaluations client de Pouvoir et politique pénale

Pouvoir et politique pénale
Référence: 31
14,90
Le prix inclut la TVA. Livraison à 2,50 €.
Poids du colis: 0,193 kg

Cet essai analyse, décrit et évalue le régime du placement sous surveillance électronique.

En stock
Expédition possible sous 5 jours


Avez-vous déjà utilisé ce produit ?

Votre avis nous intéresse ! Partagez vos expériences avec d'autres clients et évaluez ce produit.
Nom
Publiquement visible
 
E-mail *
N'est pas publié

Points *
Attribuez des points.
 
Comment évaluer ce produit ? *
 
Votre expérience du produit
 
Votre évaluation est-elle détaillée ?

Informations importantes
Votre commentaire sera uniquement publié sur le site. Il nous aidera à améliorer la qualité des articles que nous proposons.
Vous ne devez pas abuser de la fonction d'évaluation pour publier des contenus commerciaux, politiques, pornographiques, indécents, criminels, diffamatoires ou illégaux. La copie d'opinions déjà publiée ailleurs est expressément interdite, et nous nous réservons le droit de ne pas publier certains commentaires. Vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition au traitement des données vous concernant. Vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition au traitement des données vous concernant. Veuillez noter nos informations sous Politique de confidentialité.
* Champs requis
Nombre d'évaluations: 6
Note moyenne: 4,5
Livre instructif et fouillé sur l'organisation pénale de la surveillance de masse !
à partir de Anonyme le 09/02/2017
Livre intéressant et fouillé sur la privation de liberté générée par la surveillance électronique pénale. Faisant fond sur l'expérience des condamnés à porter le bracelet électronique, il déplie le mécanisme de cette étonnante mesure, montre ses liens avec l'emprisonnement, découd les préjugés tenant aussi bien à l'opinion qu'aux universitaires, et élargit l'analyse aux questions de l'habitation, de la sédentarité et de l'hypersurveillance au sein de la société civile. Il souligne des réalités : « Au fond, loin d'exprimer une tendance à la dématérialisation de l'enfermement, le placement sous surveillance électronique est un enfermement tangible et perceptible parce qu'il s'empare des profondeurs de l'être, devient obsédant pour nombre de condamnés qui y pensent tout le temps ou qui ont du mal à faire mentalement abstraction de sa présence, même après son retrait, influe sur le désir, le goût, le jugement, le comportement. Ce dispositif a donc incontestablement un impact effectif sur les placés qui en font l'objet » (p. 27).

Livre à portée sociétale, s'il en est !...
Ouvrage fondamental et percutant !
à partir de Anonyme le 04/01/2017
A l'aide d'une écriture fine et agréable, l'auteur nous invite à une exploration du monde inquiétant de l'hypersurveillance, et montre, à travers le cas intrigant de la surveillance électronique, comment l'univers des pénalités tend à pénétrer en profondeur et à appauvrir un peu plus chaque jour le vivre-ensemble, le tissu social, les relations humaines... Saisissant !
Ouvrage fondamental et percutant !
à partir de Anonyme le 04/01/2017
A l'aide d'une écriture fine et agréable, l'auteur nous invite à une exploration dans le monde inquiétant de l'hypersurveillance, et montre, à travers le cas intrigant de la surveillance électronique, comment l'univers des pénalités tend à pénétrer en profondeur et à appauvrir un peu plus chaque jour le vivre-ensemble, le tissu social, les relations humaines... Saisissant !
Un vrai livre de philosophie pénale digne de notre temps !
à partir de Anonyme le 01/12/2016
Ce livre mêle philosophie et pénologie, et interroge philosophiquement la question des pénalités. A ce titre, il se présente sous une forme originale et intéressante. Un bémol cependant : il suppose une certaine capacité à philosopher, et donc à faire usage de concepts... C'est pourquoi, il m'a semblé parfois un peu ardu. Reste que c'est un livre qui mérite d'être lu et qui est utile de s'approprier !
Un livre utile et précis sur notre présent social !
à partir de Anonyme le 08/11/2016
Une analyse fort intéressante, alertante et inquiète sur la progression du chevauchement du « dedans » de la prison vers le « dehors » de la société, par conséquent sur la tendance croissante à la pénalisation de la société civile et sur la réduction du bien-être à un état de sécurité au rabais, au détriment des libertés individuelles fondamentales. Un livre très en phase avec notre actualité et nos conditions de vie présentes ! J'en ai donc apprécié la lecture.
Livre intéressant et éclairant sur le processus d'hypersurveillance !
à partir de Anonyme le 31/10/2016
Ce livre met en lumière le déplacement progressif, insidieux et « doux » des mécanismes de l'enfermement, qui affectent aujourd'hui jusque la société civile. Cela se traduit par une exportation de la prison en dehors de la prison par l'intermédiaire de la surveillance électronique. Ce livre souligne avec intérêt comment même le citoyen honnête n'est désormais plus à l'abri d'une surveillance intensive, privée, globale, et comment la frontière entre liberté et servitude tend à perdre en netteté. La surveillance électronique sert ici de modèle à l'externalisation de la prison jusque dans le milieu libre... Cet essai donne drôlement à réfléchir !
En espérant que mon commentaire puisse servir aux autres lecteurs...